Nous connaissons le monde des affaires

La plupart des avocats en Europe n’ont étudié que le droit. Nous avons fait des études d’économie et de gestion avant de faire du droit. Nous avons plus de 25 ans d’expérience chacun au service du monde des affaires dans l’arbitrage.  Comprendre la réalité commerciale d’un dossier est essentiel. C’est naturel en ce qui nous concerne.

Nous sommes internationaux

Nous avons des parcours civilistes et de common law. Bien qu’établis en France durant l’essentiel de nos carrières professionnelles, nous avons travaillé dans des pays de common law, sur des affaires et pour des clients de toutes les régions du monde. Nous savons comment travailler avec des arbitres et conseils de formations très différentes et sommes à l’aise avec des affaires régies par de multiples droits de fond.

Nous connaissons le processus

La procédure arbitrale est flexible. Cela signifie que les parties, avec leurs conseils et le tribunal, peuvent mettre en place la procédure qui leur convient pour chaque affaire. Nous savons conduire nos arbitrages de manière efficace s’agissant de la durée et des coûts, que ce soit en tant qu’arbitre ou conseil.

Nous savons l’importance des faits

En arbitrage international, les faits et les détails comptent. Que ce soit en tant qu’arbitre ou conseil, nous sommes attentifs aux détails. La raison fondamentale est que les faits sont premiers ; ils précèdent l’approche juridique. Il n’est pas possible de prendre du recul sur un dossier, un élément essentiel attendu de tout arbitre ou conseil, si ce n’est précédé par une bonne compréhension des faits. Nous ne savons pas faire autrement. Cela signifie que nous sommes pleinement préparés pour chaque audience et que nous savons distinguer les détails qui comptent de l’accessoire.

Nous connaissons le droit

Une fois les faits établis, les arbitrages internationaux tournent souvent autour de points précis de droit, qu’il s’agisse du contrat, du droit applicable ou du traité pertinent. Engager le débat sur ces points est l’une des choses que nous apprécions le plus. Lorsque nous agissons en tant qu’arbitre, nous identifions les questions juridiques clés devant le tribunal et nous assurons que chaque partie puisse faire part de sa position à ce sujet. Lorsque nous agissons en tant que conseil, nous nous efforçons d’exposer au tribunal des idées complexes en termes simples.

Nous savons l’importance de la prévisibilité

Les parties souhaitent que les arbitres donnent effet aux droits et obligations prévus dans leurs contrats ou traités ; elles souhaitent de la prévisibilité quant au résultat de leurs contentieux, sur le fondement que ce qui a été convenu. En tant qu’arbitre, nous nous efforçons de répondre à cette attente. En tant que conseil, nous nous efforçons de démontrer la valeur de la prévisibilité aux tribunaux arbitraux.

Nous connaissons le monde de l’arbitrage

La plupart des acteurs récurrents se connaissent bien dans la communauté de l’arbitrage international. Nous la connaissons bien. Nous n’avons pratiqué pour l’essentiel que l’arbitrage international durant de nombreuses années. Nous savons comment fonctionnent les tribunaux arbitraux.

Pourquoi hla?

Nous connaissons le monde des affaires

La plupart des avocats en Europe n’ont étudié que le droit. Nous avons fait des études d’économie et de gestion avant de faire du droit. Nous avons plus de 25 ans d’expérience chacun au service du monde des affaires dans l’arbitrage.  Comprendre la réalité commerciale d’un dossier est essentiel. C’est naturel en ce qui nous concerne.

Nous sommes internationaux

Nous avons des parcours civilistes et de common law. Bien qu’établis en France durant l’essentiel de nos carrières professionnelles, nous avons travaillé dans des pays de common law, sur des affaires et pour des clients de toutes les régions du monde. Nous savons comment travailler avec des arbitres et conseils de formations très différentes et sommes à l’aise avec des affaires régies par de multiples droits de fond.

Nous connaissons le processus

La procédure arbitrale est flexible. Cela signifie que les parties, avec leurs conseils et le tribunal, peuvent mettre en place la procédure qui leur convient pour chaque affaire. Nous savons conduire nos arbitrages de manière efficace s’agissant de la durée et des coûts, que ce soit en tant qu’arbitre ou conseil.

Nous savons l’importance des faits

En arbitrage international, les faits et les détails comptent. Que ce soit en tant qu’arbitre ou conseil, nous sommes attentifs aux détails. La raison fondamentale est que les faits sont premiers ; ils précèdent l’approche juridique. Il n’est pas possible de prendre du recul sur un dossier, un élément essentiel attendu de tout arbitre ou conseil, si ce n’est précédé par une bonne compréhension des faits. Nous ne savons pas faire autrement. Cela signifie que nous sommes pleinement préparés pour chaque audience et que nous savons distinguer les détails qui comptent de l’accessoire.

Nous connaissons le droit

Une fois les faits établis, les arbitrages internationaux tournent souvent autour de points précis de droit, qu’il s’agisse du contrat, du droit applicable ou du traité pertinent. Engager le débat sur ces points est l’une des choses que nous apprécions le plus. Lorsque nous agissons en tant qu’arbitre, nous identifions les questions juridiques clés devant le tribunal et nous assurons que chaque partie puisse faire part de sa position à ce sujet. Lorsque nous agissons en tant que conseil, nous nous efforçons d’exposer au tribunal des idées complexes en termes simples.

Nous savons l’importance de la prévisibilité

Les parties souhaitent que les arbitres donnent effet aux droits et obligations prévus dans leurs contrats ou traités ; elles souhaitent de la prévisibilité quant au résultat de leurs contentieux, sur le fondement que ce qui a été convenu. En tant qu’arbitre, nous nous efforçons de répondre à cette attente. En tant que conseil, nous nous efforçons de démontrer la valeur de la prévisibilité aux tribunaux arbitraux.

Nous connaissons le monde de l’arbitrage

La plupart des acteurs récurrents se connaissent bien dans la communauté de l’arbitrage international. Nous la connaissons bien. Nous n’avons pratiqué pour l’essentiel que l’arbitrage international durant de nombreuses années. Nous savons comment fonctionnent les tribunaux arbitraux.